Service médico-social

La santé scolaire

La santé scolaire est chargée du suivi des élèves et des dossiers médicaux contenant les vaccinations, les visites médicales et les problèmes de santé ou les handicaps pouvant affecter la scolarité ainsi que les aménagements des activités sportives. Cette structure est composée, pour l’École Française Guy de Maupassant d’un médecin, d’une infirmière et d’une psychologue scolaire. Cette équipe a sept principales missions détaillées ci-dessous :

1. Accompagner les élèves en difficulté et participer aux réunions PAI (santé) ou PPS (handicap)

Les élèves nécessitant un suivi médical ou protocole d’urgence bénéficient d’un Projet d’Accueil Individualisé - PAI - afin de tenir au courant l’administration et l’équipe enseignante des dispositions à prendre lors une réunion de mise en place. De même, selon l’importance d’un handicap sur la scolarité, un Projet Personnel de Scolarisation - PPS - est proposé et accompagné par notre réseau. Le dossier est ensuite étudié par une commission sous l’égide du SCAC (Service de Coopération et d'Action Culturelle) à Rabat afin de valider le projet. La psychologue scolaire assiste aux réunions. De plus les parents ou l’élève peuvent être reçus en dehors de ces réunions pour de plus amples renseignements ou informations.

2. Organiser et assister le médecin scolaire pour les visites médicales

Le médecin scolaire procède à un examen médical pour les classes de Grande Section et de CE2. Lors de cet examen, assisté de l’infirmière qui contrôle les constantes, il effectue un entretien avec chaque élève, ainsi qu’une auscultation du coeur et des poumons et vérifie la rectitude de la colonne vertébrale. Chez les élèves de Grande Section, un audiogramme est systématiquement réalisé par le médecin scolaire du primaire.

3. Tenir à jour les dossiers médicaux

Chaque élève possède un dossier médical confidentiel qui le suivra pendant toute sa scolarité. Pour chaque nouvel élève, une demande de dossier est faite auprès de l’établissement fréquenté précédemment. Ils sont contrôlés tous les ans afin de mettre à jour les changements de classe et de contrôler les dates de rappels de vaccinations.

4. Mettre à jour et suivre les dates de vaccination de chaque élève

Celles-ci sont enregistrées dans le dossier médical de l’élève. Les élèves concernés par le rappel de vaccination obligatoire DTP, reçoivent une première demande en cours d’année puis une deuxième au moment de la réinscription si le certificat n’est pas déposé spontanément dans l’année scolaire. Le changement de législation concernant le suivi de la vaccination par le B.C.G. a permis de supprimer l’obligation vaccinale dans les collectivités françaises. Cependant, le Maroc étant toujours une zone endémique concernant la tuberculose, le B.C.G reste de rigueur surtout chez les élèves.

5. Enregistrer les dispenses de sport

L’élève qui apporte un rapport médical de plus de 2 mois doit être vu par le médecin scolaire qui indiquera la raison et la durée de la dispense et remettra au professeur de sport un Certificat Médical d’Inaptitude (CMI) à la pratique de l’E.P.S. (Education Physique et Sportive) avec les aménagements possibles.

6. Agir en cas de maladies transmissibles survenues dans l’établissement

Sur avis du médecin scolaire, en collaboration avec le Directeur d’école des mesures prophylactiques de protection individuelle ou collective sont immédiatement mises en place. 

7. Préparer et organiser des actions d’éducation à la santé

Elles se font avec ou sans la présence du médecin scolaire ou d’un intervenant extérieur.

Psychologue scolaire

Fatine Bensouda est Psychologue clinicienne, diplômée de la faculté de Paris-V. Après un long parcours d'accompagnement des personnes en souffrance psychique au sein d'hôpitaux de renom telle que l'hôpital Saint-Anne, elle a décidé de se spécialiser en psychologie de l'enfant et de l'adolescent. Elle est formée en discipline positive pour les parents et en classe. La discipline positive est une approche issue de la psychologie américaine qui permet de mettre en place un cadre de façon ferme et bienveillante afin d'assurer le bon développement psychique, psycho-affectif et cognitif de l'enfant.

Au sein de l'école, elle mobilise son travail au service de la prise en compte du développement psychologique, cognitif et social des élèves pour assurer leur parcours de réussite. Elle apporte aux familles ainsi qu’aux équipes pédagogiques et éducatives un éclairage spécifique sur les élèves. Lorsque les circonstances l'exigent, elle participe aux initiatives mises en place dans le cadre de gestion des situations de crise. Elle contribue ainsi à favoriser une approche bienveillante de l’école.

Sa mission est d’agir en faveur du bien-être psychologique et de la socialisation des élèves pour faciliter l’acquisition de leurs apprentissages, et de participer à la prévention des risques de désinvestissement ou de rupture scolaire. En effet, elle porte une attention particulière aux élèves en difficulté, en situation de handicap ou donnant des signes de souffrance psychologique. Elle participe également à la prévention et à la remédiation du décrochage scolaire. En lien avec les équipes éducatives et les professionnels externes, elle participe à la conception et à la mise en œuvre d’actions permettant la mise en place de PAP (Projet d'Accompagnement Personnalisé) et elle s'assure que les aménagements scolaires sont bien suivis au sein de la classe.